31/07/2009

Je suis!

Un jour, un homme sage m'a dit :"si jamais tu te perds, si tu doutes, si tu as peur, si tu ne sais pas quel chemin emprunter, dis-toi ces simples mots "Je suis". Tu es, tu existes, et par conséquent, tu aimes. Et celà fait de toi un être exceptionnel. Rappelle toi que tu es. Que la magie de la vie t'anime. Qu'il y a cette force inébranlable en toi qui te permettra toujours d'aller de l'avant. Si tu manques de confiance en toi, rappelle toi l'être exceptionnel que tu es."

Je n'ai pas pu m'empêcher de répondre : "si exceptionnelle que je fais du mal autour de moi, que je ne vois pas le bien, que je ne vois pas le bonheur, que je ne peux pas être optimiste dans les situationes difficiles..."

Alors, dans un sourire, il m'a répondu: "et le simple fait de t'en rendre compte montre que tu as déjà fait la moitié du chemin qui te permettra de vaincre toutes tes peurs. Nous sommes tous imparfaits parce que nous oublions. Nous oublions que nous sommes. Nous oublions que nous aimons. Nous oublions que nous vivons. Chaque homme est exceptionnel, unique, irremplaçable. Mais trop souvent l'on oublie l'importance de notre vie. Chacun de nous a une valeur inestimable. Nous sommes tous capable de dire "je suis". L'important, c'est de s'en rappeler..."

decoration

Alors si vous passez par ici, sachez qu'au fond de vous, vous êtes exceptionnel, et qu'il n'est jamais trop tard pour s'en rappeler :)

"JE SUIS!"


02:00 Écrit par Zazzz dans Life | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/02/2009

Fixer l'instant, figer le temps

decoration

Les minutes passent, le temps défile,
Et le photographe veille.
Toujours à l'affut de l'immortablisable,
De ce petit rien qui donne un sens à tout,
De cette seconde précieuse,
Ce rayon de soleil dans ses yeux,
Ce sourire furtif sur ce visage,
Ces mains jointes, l'espace d'un instant,
Ce regard complice, entre eux deux,
Ce paysage changeant, si rapidement,
Cette feuille solitaire, dansant au vent...

Figer pour conserver?
Fixer pour observer?

Figer pour admirer,
Fixer pour capturer.

Eterniser l'éphémère,
Figer la beauté,
Apprivoiser les formes, les ombres, les couleurs,
S'emerveiller de la vie,

Vivre en artiste...

Et si nous prenions parfois le temps d'être les photographes de nos vies?
Se poser un instant...
Admirer ses merveilles...
Louer sa beauté...

15:26 Écrit par Zazzz dans Life | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

18/01/2009

Un ange passe...

Parce que des fois, ça fait du bien d'entendre des chansons comme ça...

Innocent

Amoureuse
Aldebert


Sur ton nuage à roulettes du soir au matin,
tu sembles traverser les portes.
Il n’y a guère que les moines tibétains,
pour planer de la sorte.
Si par miracle vos cœurs se soudent,
vous convolerez tout deux, tout doux direction Lourdes.
Tout est écrit tu l’aimes, il t’aime, c’est merveilleux,
dans l’évangile selon toi-même le ciel est bleu.

Quel est ce truc étrange qui la change en ange ?
Tombée du ciel et vaporeuse, mademoiselle est amoureuse.
Un ange passe et traverse les cieux,
un ange passe, je baisse les yeux.

T’as du mal à dormir, ton plafond s’illumine,
c’est pas facile de s’assoupir sous la chapelle Sixteen.
Si tu pouvais ne s’rait ce qu’une seule journée,
cesser d’écrire son prénom dans la buée.
Tu l’as pris de plein fouet comme on prend une bombe,
Dieu veut que ce qui naît sorte de ce qui tombe.

Quel est ce coup d’éclair qui la rend légère ?
Tombée du ciel et vaporeuse, mademoiselle est amoureuse.
Un ange passe et traverse les cieux,
un ange passe, je baisse les yeux.

Ton bel éphèbe étant partout,
Tu jettes l’amour par les fenêtres,
On aimerait se trouver dessous, juste ramasser les miettes.
Combien d’entre nous souhaiteraient rayonner d’avantage ?
Déambuler comme tu le fais, le visage dans les nuages… le visage dans les nuages.

Quel est ce truc idiot, qui la rend marteau ?
Tombée du ciel et vaporeuse, mademoiselle est amoureuse.
Quel est ce phénomène, qui la change en reine ?
Tombée du ciel et vaporeuse, mademoiselle est amoureuse.
Un ange passe et traverse les cieux,
un ange passe, je baisse les yeux.
Un ange passe et traverse les cieux,
un ange passe, je baisse les yeux…

decoration

15:14 Écrit par Zazzz dans Life | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/12/2008

Where are you?

SOmeTimeS, I'm reAlLy TirEd of loOkiNg fOr YoU...

decoration

WhEn wiLl yOu finAllY show up?!

15:29 Écrit par Zazzz dans Life | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

21/11/2008

Parce qu'on ne le dit jamais assez...

Il y a des mots que l'on efface trop souvent de son répertoire personnel et que l'on n'utilise plus. Pourquoi? Peut être pour coller à la société que l'on croise dehors, sans vraiment savoir si on lui appartient.

decoration

C'est indéniable, aujourd'hui, ce sont des phrases entières qui ont disparu...

"Je vous prie de m'excuser..."
"Oh, je suis sincèrement désolée!"
"Pardon, pardon, pardon."
"Tu es extraordinaire."
"Je crois en toi!"
"Tu comptes beaucoup pour moi"
"Bonjour!Comment vas-tu?"
"Je pense à toi"
"Je t'aime"

... au profit d'autres allocutions...

"Fais gaffe!"
"Ce n'est pas de ma faute."
"C'est ça..."
"Tu es vraiment incompétent..."
"Pas moyen de te faire confiance"
"C'est ça, barre toi..."
"Tu n'aurais pas vu untel?"
"Ah? Tu étais là?"
"Moi aussi."

decoration

Pourquoi a-t-on la désagréable impression que le monde n'est pas ce qu'il pourrait être?
Pourquoi ne s'oppose-t-on pas à ce que l'on voit tout les jours?
Est-ce si difficile de montrer l'exemple?

Les fans de NCIS me diront "Don't apologize, it's a sign of weakness"... Sachez qu'NCIS est une série télévisée, et non la réalité.

On ne fait plus attention à ce que l'on dit, parce qu'on a l'impression d'être seul au monde. Mais nos paroles affectent notre entourage. Bien plus qu'on ne pourrait le penser, parfois.

Est-ce si difficile de montrer à l'autre qu'il existe et qu'il mérite notre attention?

 

23:57 Écrit par Zazzz dans Life | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

11/11/2008

Et c'est reparti pour un tour:

La vie est imprévisible, vraiment.

On se dit qu'on va quitter ses amis, sa famille, vivre dans une nouvelle ville...Et on se retrouve à la maison, à étudier à Paris...

On se dit qu'on ne regrettera pas la prépa, parce que c'était bien mais qu'est ce que c'était dur!....et puis finalement, cela nous manque énormément...

On se dit qu'on va supprimer son blog, mais, finalement, en le relisant, on se dit qu'on en est fière, que certains articles sont assez sympa et qu'il faudrait vraiment les sauvegarder...


Bref, c'est reparti pour un tour!
Life goes on!
Et maintenant que j'ai un peu de temps, je vais essayer de me remettre à écrire, comme avant.

Parce que l'on ne peut renier ce que l'on est.
La littéraire qui sommeille au fond de moi risque de vouloir refaire surface...

 

27c9cd0746718dab

18:55 Écrit par Zazzz dans Life | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |