21/11/2008

Parce qu'on ne le dit jamais assez...

Il y a des mots que l'on efface trop souvent de son répertoire personnel et que l'on n'utilise plus. Pourquoi? Peut être pour coller à la société que l'on croise dehors, sans vraiment savoir si on lui appartient.

decoration

C'est indéniable, aujourd'hui, ce sont des phrases entières qui ont disparu...

"Je vous prie de m'excuser..."
"Oh, je suis sincèrement désolée!"
"Pardon, pardon, pardon."
"Tu es extraordinaire."
"Je crois en toi!"
"Tu comptes beaucoup pour moi"
"Bonjour!Comment vas-tu?"
"Je pense à toi"
"Je t'aime"

... au profit d'autres allocutions...

"Fais gaffe!"
"Ce n'est pas de ma faute."
"C'est ça..."
"Tu es vraiment incompétent..."
"Pas moyen de te faire confiance"
"C'est ça, barre toi..."
"Tu n'aurais pas vu untel?"
"Ah? Tu étais là?"
"Moi aussi."

decoration

Pourquoi a-t-on la désagréable impression que le monde n'est pas ce qu'il pourrait être?
Pourquoi ne s'oppose-t-on pas à ce que l'on voit tout les jours?
Est-ce si difficile de montrer l'exemple?

Les fans de NCIS me diront "Don't apologize, it's a sign of weakness"... Sachez qu'NCIS est une série télévisée, et non la réalité.

On ne fait plus attention à ce que l'on dit, parce qu'on a l'impression d'être seul au monde. Mais nos paroles affectent notre entourage. Bien plus qu'on ne pourrait le penser, parfois.

Est-ce si difficile de montrer à l'autre qu'il existe et qu'il mérite notre attention?

 

23:57 Écrit par Zazzz dans Life | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

11/11/2008

Et c'est reparti pour un tour:

La vie est imprévisible, vraiment.

On se dit qu'on va quitter ses amis, sa famille, vivre dans une nouvelle ville...Et on se retrouve à la maison, à étudier à Paris...

On se dit qu'on ne regrettera pas la prépa, parce que c'était bien mais qu'est ce que c'était dur!....et puis finalement, cela nous manque énormément...

On se dit qu'on va supprimer son blog, mais, finalement, en le relisant, on se dit qu'on en est fière, que certains articles sont assez sympa et qu'il faudrait vraiment les sauvegarder...


Bref, c'est reparti pour un tour!
Life goes on!
Et maintenant que j'ai un peu de temps, je vais essayer de me remettre à écrire, comme avant.

Parce que l'on ne peut renier ce que l'on est.
La littéraire qui sommeille au fond de moi risque de vouloir refaire surface...

 

27c9cd0746718dab

18:55 Écrit par Zazzz dans Life | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |