26/08/2007

Les classiques indétrônables...

 clé2

Je suis dans ma période musique alors...

Place à un artiste auteur-compositeur-musicien-chanteur que vraiment, j'admire...

A vous de retrouver les titres des chansons...de Jean-Jacques Goldman!

Tu dis l'amour a son langage
Et moi les mots ne servent à rien
S'il te faut des phrases en otage
Comme un sceau sur un parchemin

Alors sache que je
Sache le
Sache que je

Graver l' écorce jusqu'à saigner
Clouer les portes, s'emprisonner
Vivre des songes a trop veiller
Prier des ombres et tant marcher
J'ai beau me dire qu'il faut du temps
J'ai beau l'écrire si noir sur blanc
 

L'acier qui nous mutile du satin
Nos blessures inutiles au lointain
Nous ferons de nos grilles des chemins
Nous changerons nos villes en jardins

On m'a dit c'est qu'une étincelle avant l'obscurité
Juste un passage, un arc-en-ciel, une étrange absurdité
Des frères, des tendres, des trésors à chercher
Des vertiges à prendre, à comprendre et des filles à caresser
J'me suis dit
Bonne idée

Et elle s'invente des voyages
Entre un fauteuil et un divan
D'eau de rose et de passion sage
Aussi purs que ces vieux romans
Aussi grands que celui qu'elle attend

Tu es de ma famille
Bien plus que celle du sang
Des poignées de secondes
Dans cet étrange monde
Qu'il te protège s'il entend

Que les vents te mènent où d'autres âmes plus belles
Sauront t'aimer mieux que nous puisque
L'on ne peut t'aimer plus
Que la vie t'apprenne
Mais que tu restes le même
Si tu te trahissais nous t'aurions tout à fait perdu

Et j'apprendrai les souffrances
Et j'apprendrai les brûlures
Pour le miel d'une présence
Le souffle d'un murmure

Dans chacun de ses gestes un aveu,
Un secret dans chaque attitude
Ses moindres facettes,
Trahie bien mieux que par de longues études
Un pied se balance, une impatience,
Et c'est plus qu'un long discours
Là, dans l'innocence et l'oubli
Tout était dit

Comme un fil entre l'autre et l'un
Invisible, il pose ses liens
Dans les méandres des inconscients
Il se promène impunément

Souviens-toi
Etait-ce mai, novembre
Ici ou là ?
Etait-ce un lundi ?
Je ne me souviens que d'un mur immense
Mais nous étions ensemble
Ensemble, nous l'avons franchi
Souviens-toi

L'âge est un dernier long voyage
Un quai de gare et l'on s'en va
Il ne faut prendre en ses bagages
Que ce qui vraiment compta
Et se dire merci
De ces perles de vie
Il est certaines blessures
 Au goût de victoire.

Et ce n'est qu'une petite sélection de rien du tout...

 

19:16 Écrit par Zazzz dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Yehhh Aaaaaah trop bien un jeu =)

Alors la 1ere c'est "Sache que je"
La 2e c'est "Pas toi"
La 3e c'est "Il suffira d'un signe"

La 5e c'est "Elle attend"
La 6e c'est "Famille"
La 7e c'est "Puisque tu pars"
La 8e c'est "Pas l'indifférence"

La 11e c'est "Ensemble"

La 10e en trichant c'est "Et l'on n'y peut rien" mais j'avais pas retrouver...(ca me perturbait de pas avoir la réponse hihi)

Et la 4e la 9e et la 12e je sais pas ;-)

Alalala décidément j'adore ton blog =)Ro bisoussssss!!!

Écrit par : Vaness | 01/09/2007

Les commentaires sont fermés.